Partagez|

CHARLESTON (+) You can't break a broken heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
❖ WELCOME TO WILMINGTON
INSCRIT LE : 22/12/2014
MESSAGES : 55
AVATAR : Sophia Bush
COPYRIGHT : (c) Bazzart & Tumblr
ÂGE : 26


NOTES
MES RELATIONS:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Lun 22 Déc - 17:00



~ CHARLESTON MCCORMICK ~
He’s not the only one who had a secret to hide
CRÉDIT: © TUMBLR. - AVATAR: SOPHIA BUSH.
❖ ❖ ❖

nom: McCormick. Il s'agit du nom de son père, tout simplement. prénom: Charleston. Il s'agit d'un nom peu commun, surtout qu'il lui a été donné parce que c'était là que ses parents se trouvaient au moment de sa naissance. Pour l'inspiration, on va passer dans ce cas. Mais au fond, peu de gens savent qu'il s'agit de son vrai nom, puisque presque tout le monde l'appelle Charlie. âge: Trente-trois ans. date et lieu de naissance: Le vingt-huit novembre mille neuf cent quatre-vingt-un à Charleston, Caroline du Sud, USA. nationalité: Américaine. métier/études: Propriétaire du petit café de la ville. statut matrimoniale: Célibataire. statut monétaire: Plutôt aisé, sans être toutefois considérée comme très riche. groupe: Brave New World.  ta chanson du moment: Two Black Cadillacs - Carrie Underwood.

Malgré le fait qu'elle soit née à Charleston, elle a passé toute son enfance et toute son adolescence à Wilmington. Elle est partie seulement au moment d'aller faire ses études universitaires, habitant alors à Boston, puis elle est revenue il y a de cela un an. ∞ Charleston était inspecteur pour la police de Boston jusqu'à il y a un an, surtout parce qu'elle fut poussée par son père afin qu'elle suive ses traces. Une affaire trop lourde pour elle a fait en sorte qu'elle a décidé d'arrêter et vivre une vie plus tranquille. ∞ Charleston n'est pas méchante, mais elle est franche et énergique, ce qui fait en sorte qu'elle peut paraître un peu brusque par moments, surtout avec un client un peu désagréable. ∞ Elle ne serait pas gênée de tomber amoureuse de nouveau et se marier, mais avoir des enfants, pour elle, c'est tout simplement hors de question, pas après ce qu'elle a vécu. ∞ Même si elle n'est plus dans la police, elle prend plaisir à se rendre dans un stand de tir une fois de temps à autre. Ça lui permet de se défouler à sa façon également. ∞ En raison de son ancien métier, Charleston est extrêmement curieuse, et plus encore, elle est plutôt douée pour obtenir les informations qu'elle veut. Toutefois, elle fait son possible pour se retenir afin de ne pas creuser trop loin lorsque quelque chose l'embête, histoire de ne pas se rappeler trop son passé qu'elle tente de mettre de côté le plus possible. ∞ Elle a une cicatrice le long du bras gauche, et elle fait son possible pour la dissimuler le plus possible, souvent en portant des bracelets ou des manches longues.

~ GONNA MAKE THIS PLACE YOUR HOME ~

23 juin 2004, Académie de Police de Boston.
« Charlie, tu es prête ? On va être en retard si ça continue ! » « J’arrive ! » Sachant que mon père n’aimait pas qu’on le fasse attendre trop longtemps, surtout pas quand il était question d’un évènement si important, je ne perdis pas une seule minute de plus, ou du moins, je ne voulus pas en perdre; je me regardai une dernière fois dans le miroir, ne me reconnaissant même pas dans un premier temps. En effet, il était rare que je prenne le temps de me maquiller, de me coiffer, non pas par manque de coquetterie, mais plutôt par manque de temps. Ces derniers mois passés à l’Académie de Police de Boston avaient été particulièrement difficiles. Entre les expériences sur le terrain, les examens finaux, je m’étais rendu compte que les professeurs disaient vrai quand ils affirmaient que notre vie commençait lentement, mais sûrement, à tourner autour du métier qu’on avait choisi d’exercer. Au début, je n’y croyais pas, je me disais que si mon paternel avait réussi à avoir une vie de famille même en étant commissaire, peut-être saurais-je le faire aussi, mais malheureusement, ça attendrait un peu, parce que là, mon objectif était d’être la meilleure possible, et peut-être passer à la criminelle, idéalement le plus rapidement possible. Peut-être était-ce trop demandé, mais j’avais de grands projets, de grandes ambitions, et je savais que mes parents n’allaient pas m’arrêter, puisqu’après tout, c’était eux qui m’avaient encouragée à être où j’étais aujourd’hui. Prête à embrasser ce futur qu’était le mien, je jetai un dernier coup d’œil à mon reflet dans le miroir, et ne voyant pas ce que je pourrais faire d’autre, je pris mon sac, et je voulus y mettre mon téléphone, mais juste avant de le laisser tomber dans mon fourretout, je vis que j’avais un message. Pensant que je pourrais quand même prendre une seconde ou deux pour y répondre, j’eus une grande hésitation lorsque je vis que celui-ci provenait de Nathan, mon petit-ami avec qui les choses allaient plus que mal en ce moment, et que c’était entièrement ma faute, puisque c’était moi qui ne pouvait plus le voir, faute d’avoir du temps. Mes parents m’avaient dit que si je voulais avoir de bons débuts, il faudrait que je me détache de toute distraction extérieure. Au début, je ne les avais pas cru, mais maintenant, j’en étais à me demander si ce n’était pas là une bonne idée… « Charlie ! Si ça continue, tu seras en retard à ta propre cérémonie ! » Laissant alors tomber l’idée de lui répondre, je fermai le téléphone, et je ne l’apportai même pas, histoire de ne pas me torturer plus longtemps. Je sortis de ma chambre, puis je me rendis à l’extérieur, allant retrouver mon père qui ne manqua pas de me lancer un « Enfin ! Allez, viens ! Il ne faut pas tarder ! » Après cela, ni lui ni moi échangeâmes quelconque parole. Moi, je ne parlai presque pas pendant le trajet et tout ce qui s’ensuivit, et lui, il prononça ses premières paroles lorsqu’il s’avança devant la salle montée pour l’occasion, devant toute l’Académie, et qu’il prononça les paroles sacrées : « Mesdames et messieurs, je suis fier de vous présenter la cohorte deux mille quatre. » sous un tonnerre d’applaudissements et de cris de joie. Ce moment aurait été tout simplement parfait si moi j’avais pu avoir l’homme que j’aimais à mes côtés, mais les circonstances en ayant décidé autrement, je me contentai de regarder mon paternel en souriant, sachant que je venais probablement de faire son bonheur par ce simple regard. Si je ne pouvais pas être heureuse, alors peut-être que lui, je pourrais le rendre heureux.

~~~~~
12 août 2013, appartement de Charleston, Boston, Massachusetts, USA.
« Salut Charlie ! Tu as l’air crevée, dis-moi ! Laisse-moi t’inviter pour un café… » « Non… Non merci, monsieur Anderson, je… Je vais rentrer… » « D’accord… C’est comme tu veux, mais si tu as besoin, tu sais où me trouver. » « Me… Merci. » Je ne sus même pas comment je parvins à avoir cette conversation en gardant mon sérieux, en n’éclatant pas en larmes dans les bras du propriétaire de l’immeuble. Je savais bien que chaleureux comme il était, il aurait été du genre à tenter de me réconforter, de me consoler, mais rien ni personne ne pourrait me rassurer de quoi que ce soit maintenant. Je ne supportais pas qui que ce soit, je ne supportais plus quoi que ce soit. Chaque chose, chaque personne que je voyais commençait lentement, mais sûrement, à me répugner. Toutefois, pauvre monsieur Anderson, il ne méritait pas que je passe ma colère et mon désespoir sur lui, alors qu’il ne s’était que montré compréhensif avec moi depuis mon arrivée. Rapidement, je m’enfermai dans l’ascenseur pour aller rejoindre mon appartement. Cela faisait une centaine de fois que je prenais cet ascenseur, et pourtant, celui-ci réussit quand même à me donner un horrible haut-le-cœur qui fit en sorte que sitôt sortie de l’habitacle, je déversai mon repas qui datait de je-ne-sais-plus-quand. Légèrement paniquée de laisser cette trainée sur le sol, je m’empressai de rentrer à mon appartement pour trouver de quoi nettoyer sans alerter les concierges, mais une fois à l’intérieur, lorsque je me rendis compte que je n’avais pas pris le temps de fermer la télévision la veille et que celle-ci présentait les dernières nouvelles de cette fameuse enquête, celle que je n’avais pas su résoudre, le meurtre de ce petit garçon que je n’avais pu sauver. Tard hier soir, nous avions eu droit aux derniers détails concernant son enlèvement, ce qu’il avait vécu, son assassinat, alors que si jamais nous avions doublement travaillé, peut-être aurions-nous pu le sauver. Et tout ça parce que sa mère n’avait pas su s’en occuper correctement, se rendre compte qu’il n’était pas là… À cette pensée, je poussai un cri de rage, et sans me contrôler, je commençai à pleurer, roulée en boule sur le plancher, incapable de supporter cette douleur. Ce petit garçon, il aurait pu être le mien… Il semblait si heureux de vivre, si simple… À cette pensée, mes entrailles se nouèrent de nouveau, mais je ne vomis pas, ça ne valait plus la peine, je ne valais plus la peine. Non, je ne valais plus la peine de quoi que ce soit, même pas de vivre. À quoi bon continuer si je n’étais que cette épave meurtrie qui ne supporte plus personne, pas même ma propre personne ? Sur cette pensée, je ne réfléchis pas plus longtemps, puis je me trainai jusqu’à la cuisine. Attrapant le premier couteau que je trouvai, je le posai sur mon bras gauche, et je tirai un coup, venant entailler mon poignet. N’ayant pas le courage de faire la même chose avec le second, je me laissai glisser de nouveau sur le plancher froid, attendant de me vider de mon sang, ou du moins, assez pour ne plus rien ressentir, pour quitter ce monde, une bonne fois pour toutes. Au bout d’un moment, je n’entendis même pas le concierge entrer dans le logement et dire : « Hey ! C’est vous qui avez gerbé par terre ?! » Ce fut le noir complet, et je n’en sentis pas mal, parce que c’était là le signe de ma délivrance, ou du moins, c’était ce que je croyais.




~ FEELING THIS MOMENT ~

pseudo: Mayiie. prénom: Marilyne. de quelle région viens-tu: Montréal, Canada. qui t'as fait découvrir le forum: C'est Lya qui me l'a montré, et je lui ai donné un coup de main avec le contexte. Ça fait longtemps que j'attends qu'il ouvre, pour tout dire. que penses-tu du forum: Je n'aurais pas sauté dessus si je ne le trouvais pas bien ! est-ce que tu souhaites réserver ton avatar: Oui, si possible. le dernier mot: Je vous aime I love you.


Dernière édition par Charleston McCormick le Mar 23 Déc - 18:49, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
❖ WELCOME TO WILMINGTON
INSCRIT LE : 21/11/2014
MESSAGES : 263
AVATAR : Charlie Hunnam
COPYRIGHT : wild world(avatar)


NOTES
MES RELATIONS:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Lun 22 Déc - 17:01

Bienvenue!!!
Hey c'est la soeur inconnue de ma Lya ça nah ?

J'ai rien dit !!
bienvenue

_________________

Revenir en haut Aller en bas
✰ HOW TO SAVE A LIFE
INSCRIT LE : 19/11/2014
MESSAGES : 655
AVATAR : Nina (sexbomb) Dobrev.
COPYRIGHT : Sweet nothing (avatar) + Bazzart, tumblr (sign)


NOTES
MES RELATIONS:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Lun 22 Déc - 17:02

haha nope I love you 
JE SUIS CONTENTE DE TE VOIR PARMI NOUS 

_________________

You haunted me
And I've been drifting off on knowledge Cat-calls on cat-walks, man these women getting solemn
Revenir en haut Aller en bas
❖ WELCOME TO WILMINGTON
INSCRIT LE : 20/12/2014
MESSAGES : 87
AVATAR : holland roden
COPYRIGHT : (avatar) liloo.59


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Lun 22 Déc - 17:06

Bush, elle est tellement magnifique cette femme.
bon courage pour ta présentation.

_________________


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
❖ WELCOME TO WILMINGTON
INSCRIT LE : 22/12/2014
MESSAGES : 7
AVATAR : Jensen Ackles.
COPYRIGHT : Avatar ✯ Crick (Bazzart) ~ Gifs ✯ Ramsyas (Tumblr).


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Lun 22 Déc - 17:17

Charleston, comme dans State of affairs?
Bienvenue. I love you

_________________

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam.
Revenir en haut Aller en bas
❖ WELCOME TO WILMINGTON
INSCRIT LE : 22/12/2014
MESSAGES : 55
AVATAR : Sophia Bush
COPYRIGHT : (c) Bazzart & Tumblr
ÂGE : 26


NOTES
MES RELATIONS:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Lun 22 Déc - 17:30

Merci tout le monde ! I love you

Kendall: Exactement ! Tu es fan ?

_________________

Que serais-je sans toi ?

"Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal."
Revenir en haut Aller en bas
❖ WELCOME TO WILMINGTON
INSCRIT LE : 20/12/2014
MESSAGES : 87
AVATAR : holland roden
COPYRIGHT : (avatar) liloo.59


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Mer 24 Déc - 4:36

C'est vraiment une très belle fiche et tu l'as très bien rédigée. J'ai adoré ton personnage c'est avec plaisir que je te valide et te souhaite un excellent jeu sur le forum ma belle I love you

_________________


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: CHARLESTON (+) You can't break a broken heart. Aujourd'hui à 13:58

Revenir en haut Aller en bas

CHARLESTON (+) You can't break a broken heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» zx break 1.4 de zx-break
» [Break 59] C3 pluriel Coté SUD
» [Mercedes] C63 AMG break
» vend xsara break am 2000 ph1
» [C5]Le break de Pat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN BY THE RIVER :: PREVIOUSLY ON :: les présentations :: C'EST FAIT, TU ES VALIDÉ-