Partagez|

there's a time to dance (OLINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: there's a time to dance (OLINE) Mar 2 Déc - 15:13



~ OLINE BALLEY ~
JOLIE PETITE CITATION
CRÉDIT: © ÉCRIRE ICI. - AVATAR: ÉCRIRE ICI.
❖ ❖ ❖

nom: Je porte le nom de mon père, un nom que j'apprécie beaucoup trop. Vous savez que dans ma tête, Balley sonne un peu comme balai. J'aime la danse et mon nom me le rappelle tous les jours. prénom: Je me prénomme Oline, pourquoi mes parents on choisi ce nom ? J'en ai aucune idée et pourtant, je l'aime bien. Mes amis m'appellent souvent Oe ou Line, c'est à leur discrétion. âge: Je suis tout juste âgée de vingt-six ans. date et lieu de naissance: Je viens tout juste de fêter mon anniversaire, le premier décembre. nationalité: Je suis 100% américaine. métier/études: Je suis propriétaire de l'école Balley's lessons et j'enseigne la danse. statut matrimoniale: Je suis en couple avec Lathan, le meilleur ami de mon frère que j'aime plus qu'un frère. statut monaitaire: Je m'en sors très bien, mais je ne m'enfle pas la tête avec ça. groupe: écrire ici.  ta chanson du moment: écrire ici.

(01) Oline est un enfant miracle. Sa mère était incapable d'avoir des enfants, mais elle a tout de même réussit à avoir Oline, mais pourtant, jamais, au grand jamais Oline n'a été mise au courant, puisqu'elle a un frère aîné qui vut cette histoire a été adopté, mais elle ne le sait pas. (02) texte (03) ici (04) ici (05) ici (06) ici

~ FEELING THIS MOMENT ~

pseudo: écrire ici. prénom: écrire ici. de quelle région viens-tu: écrire ici. qui t'as fait découvrir le forum: écrire ici. que penses-tu du forum: écrire ici. est-ce que tu souhaites réserver ton avatar: écrire ici. le dernier mot: écrire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: there's a time to dance (OLINE) Mer 10 Déc - 17:45


~ DESTROYED - SIXTEEN Y-O ~

J'étais folle à l'époque, en réalité j'étais qu'une gamine perturbée qui cherchait à oublier l'amour irréel qu'elle portait envers son frère. Cette gamin faisait n'importe quoi, tout ce qu'on lui demandait, elle le faisait. Surtout lorsque ceux qui se disaient ses amis, de pures voyous, lui demandait de voler-ci, ou de rentrer dans les bars avec eux. Cette gamine de seize ans, dans le bras ce grand gaillard au fond du bar c'est moi et ce mec, c'est mon dit copain de l'époque. Il avait vingt ans, c'était excitant comme relation, mais je ne réalisais pas qu'il ne voulait qu'une chose. J'étais tellement naïve, aujourd'hui je n'en reviens pas de m'être fait avoir. Je dansais, tout contre lui prête à le mettre en feu. J'aimais jouer avec le feu. Il m'a trainé dans la salle de bain, du côté des hommes tout en m'embrassant. Il me poussa dans une cabine et me colla à la porte une fois fermer. Il glisse ses mains contre mon corp et m'embrasse avec la langue. Il s'énerve et m'embrasse dans le cou et ses mains monte contre ma poitrine. Cette fois, je l'arrête et mets mes mains sur les siennes et le repousse. « Sylas, arrête... » Il repousse mes mains et recommence ses caresses désagréable à mes yeux. Je lève la tête tentant de le repousser. « SYLAS ! » Je le frappe, mais il continue et s'aventure de plus en plus bas, je n'aime pas ça, je n'aime vraiment pas ça, mais il ne m'écoutera jamais.  Il remonte et embrasse ma joue et glisse ses lèvres contre mon oreille. « Laisses-toi faire. » Les larmes se mirent à couler sur mon visage. Je m'accroche à lui, j'ai mal, tellement mal, mais je ne peux rien dire, rien faire. Une fois qu'il eut terminé il me força à m'agenouillé et à faire quelque chose d'assez dégoûtant. Ensuite il me demanda de me lever et on quitta le bar ensemble, mais je n'étais plus moi-même. J'avais le regard vide. Une fois dehors, je m'arrache à lui et replace ma chemise. Je le repousse en larme, en colère et surtout dégoûté. Je lui crachai au visage. « T'es un monstre Sylas! Un vrai monstre!!! » Il se met à rire en me regardant droit dans les yeux. « T'es qu'une pute Oline. » Cette phrase me frappe de plein fouet. Je me propulse vers lui et lui met mon point au visage. Il me ratrappe et me lance au loin et au même moment j'entends ça voix. « HEY! » J'ai la tête dans le sable, j'ai mal dans tout mon corps et je n'arrive pas à bouger, mais j'ai reconnu la voix. « Reste en dehors de ça petite merde! C'est qu'entre ma copine et moi. » L'inconnu se pencha vers moi et me tira contre lui. Je lève les yeux et je reconnais mon frère. Je le vois bouilloner, il était en colère, je ne l'avais jamais vu comme ça. « Oline... » Je baisse les yeux et il m'aide à me lever. Il fait signe à quelqu'un d'approcher, ce n'était pas Lathan, c'était une fille. Bryan me pousse vers elle avec une délicatesse que je ne lui connaissais pas. « Toi petit con, tu laisses ma soeur tranquille si tu tiens à ta vie. » Je vois Sylas lui rire au nez et je connais mon frère, ça ne passerait pas. Il sert les poings et se prépare à frapper. Je suis toujours en larme, j'étais incapable de voir la situation, mais je me sentais honteuse. « Bryan... » Il fit un pas vers l'arrière et se tourna vers moi. Croisant mon regard, le sien change, il se calme, jusqu'à ce que... « Moviette. » La rage dans les yeux de Bryan réapparu d'un coup et il s'est retourné pour lui donner un bon coup de poing. La bagarre s'engage. Je m'arrache à la brunette et court vers eux. J'agrippe la veste de mon frère pour le tirer vers moi. « BRYAN ARRÊTE! JE T'EN SUPPLIE!! » Une fois Sylas immobile, incapable de bouger, Bryan s'arrête et me prendre contre lui. Il fixe ca victime et lui crache aux pieds. « Ne t'approche plus d'elle. »


~ DEAD - TWENTY Y-O ~

J'étais allongée dans ma chambre, sur mon lit. Je n'arrivais pas à dormir, pas après la discussion que mon père et mon frère on eut à table plus tôt au souper. C'était l'engueulade la plus insupportable que je leur connaissais. Je ne me souviens plus vraiment du sujet, mais je me souviens du départ brutal de mon frère. Ce moment ou il avait quitté la table. J'avais la mine basse. J'avais peur qu'il nous quitte, qu'il parte sans se retourner, donc je n'arrivais pas à dormir. Je tournais dans mon lit, pendant des heures jusqu'à ce que ce que des pas attire mon attention devant ma porte. Je reconnaissais cette démarche, juste au son. Je me lève d'un coup sans me soucier d'enfiler quelque chose de décent et je m'appuie contre la porte en entendant un soupire. Je pose ma main sur la poignée et attend. Des pas dans les escaliers m'indique qu'il est vraiment en train de partir, ou peut-être se prend-t-il un verre de lait à la cuisine comme on le faisait plus jeune. Je ne pouvais pas prendre une chance. Je devais être sûre. J'ouvre la porte et court dans les escaliers et le voit dans l'entré, près à partir. « BRYAN! » Il se retourne d'un coup et s'avance vers moi, rapidement et me pose la main sur ma bouche. Je le regarde droit dans les yeux. « Non mais t'es folle! Pourquoi tu hurle comme ça? » Je le repousse la gorge noué. Je baisse les yeux et voit son sac au sol, près de la porte. « Ou est-ce que tu t'en vas... » Il pousse un soupire, se recule et s'approche de la porte à nouveau. « Hey! Je te parle! » Je lui balance une pantoufle à travers la tête. Je crois les bras sur mon t-shirt blanc. Je dois dire que je n'étais pas plus habillé qu'un sous-vêtement et un t-shirt. Il me faisait encore dos. Comme s'il avait honte de me regarder. Je m'approche de lui et lui attrape le bras pour le tourner vers moi. « Bryan parles-moi, je t'en pris. » Il me regarde enfin, mais quelque chose dans ses yeux me disait qu'il était désolé pour quelque chose. Il pose sa main sur ma joue dans un soupire. « Je suis désolé Oline. » Je le regarde avec un sourire, sans comprendre. Il soupire et s'approche de moi. Il embrasse mon front en fermant les yeux. « Mais... De quoi. » Il me caresse la joue à nouveau et tourne les talons. « Tu peux pas partir! » Je finis par conprendre, il s'en va, j'avais raison. Il me quittait, il nous quittait. « Tu peux pas me quitter comme ça. » Il pousse un soupire et reste dos à moi. « Je ne peux pas continuer à vivre avec toi dans les parages. Je suis désolé Oline. Adieux. » Il se penche prend son sac et quitte la maison. Je me laisse tomber au sol en larmes. Mes jambes ne voulaient plus me suivre.


~ HEART - TWENTY Y-O ~

Fuguer à vingt ans, quel idée idiote, comme si quelqu’un allait venir te chercher, qui s’inquièterait pour toi. Malgré toutes ces mauvaises pensées, j’avais tout de même réussi à quitter la maison, un simple sac à dos sur le dos. Mon frère était partit la semaine précédente, me laissant gisant sur le plancher, tremblante et en larmes. Il ne s’était pas retourné. J’espérais silencieusement qu’il revienne, mais il ne l’a pas fait. Je ne supportais pas de ne pas le voir, ou encore ne pas avoir ses conneries insupportables. Les soupers avec les parents étaient trop silencieux. J’avais donc décidé à mon tour de quitter la maison. C’était une décision, ça ne s’est pas concrétisé. Me voilà, quittant la maison. Je parcourais les rues cherchant à trouver ou aller, ou encore la ville qui serait ma nouvelle maison. Et pour quitter celle-ci, il fallait bien sûr que je prenne le bus qui se trouvait de l’autre côté de la ville. Je marche, capuche sur la tête basse et j’avance sans regarder ou j’allais. Après une trentaine de minutes – du moins, c’est ce que je crois – je me retrouve au terminus, mais aucun bus en vu. Je n’ai pas le choix d’attendre, puisque le standard à ticket est fermé. Si je devais passé la nuit dehors, je le ferais. Je ressers ma veste contre moi et m’installe sur un banc. Je passe ma main sur mon visage et remonte mes pieds sur le banc et passe mes bras autour de mes genoux. J’enfouis ma tête entre mes genoux en silence. « OLINE! » Merde, faut voir que je suis prévisible. Quelqu’un c’est mit à ma recherche. Je reste immobile jusqu’à ce qu’il s’approche de moi et pose sa main sur mon genou. D’un coup, je me redresse et le repousse pour marcher plus loin, mais il m’agrippe le bras et me tourne vers lui. Il me sert contre lui et je le repousse encore, mais il est plus fort que moi. Je me laisse aller après plusieurs minutes et il me murmure doucement de me calmer. « Il est partit… Il est partit ! » Il me sert encore doucement sentant les coup que je lui donnais. « Je sais Oline… Je sais et je serai là. » Je lève les yeux enfin et croise le regard réconfortant de Lathan, le meilleur ami de Bryan. Je souris doucement et je pousse un soupir. Je me recule de lui un moment et lui fait dos en voyant le bus arriver. « Oline, arrête, je sais qu’il te manque, je sais qu’il t’a laissé derrière, mais tu n’es pas seule dans cette histoire. Il m’a abandonné aussi. Jamais je ne te laisserai Oline. Je serai toujours là, peu importe ce qui arrivera. Reste en ville. Si tu as besoin de quelque chose, de quelqu’un, une épaule, je serai là. » Il glisse sa main sur mon visage et me tire vers lui à nouveau. Je m’accroche à lui et le sert dans mes bras. Il me comprennait.


Dernière édition par Oline Balley le Mer 10 Déc - 19:24, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: there's a time to dance (OLINE) Mer 10 Déc - 17:45


~ FRIENDSHIP - TWENTY-THREE Y-O ~

Dans cette partie vous devrez développer l'histoire du personnage dans deux anecdotes de quinze lignes chacune. Étant donné que votre personnage aura déjà vécu à l'époque contemporaine, une section peu y être dédié. Vous pourrez faire évoluer votre personnage dans les deux époques, alors essayer le plus possible de développer les deux sections. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


~ NEW START - TWENTY-SIX Y-O ~

Dans cette partie vous devrez développer l'histoire du personnage dans deux anecdotes de quinze lignes chacune. Étant donné que votre personnage aura déjà vécu à l'époque contemporaine, une section peu y être dédié. Vous pourrez faire évoluer votre personnage dans les deux époques, alors essayer le plus possible de développer les deux sections. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: there's a time to dance (OLINE) Aujourd'hui à 13:54

Revenir en haut Aller en bas

there's a time to dance (OLINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ProA arbitrage] Le « precision time system » arrive
» TIME
» La Time Machine PBP
» Ensiferum, token of time
» Queva one more time....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN BY THE RIVER :: PREVIOUSLY ON :: les présentations :: C'EST FAIT, TU ES VALIDÉ-